En Côte-d’Or jusqu’au milieu du 19e siècle, on utilise principalement la tuile canal (dans la plaine de Saône mais aussi dans le Châtillonnais) et surtout la tuile plate dite tuile bourguignonne bien qu’on en trouve dans de nombreuses régions. On peut cependant préciser qu’il s’agit d’une petite tuile rectangulaire de fabrication locale. Quant aux tuiles vernissées qui confèrent un aspect décoratif à certaines toitures, elles semblent être apparues sur certains bâtiments prestigieux à l’époque des ducs de Bourgogne, peut-être sous l’influence des Flandres. Elles ont été remises à la mode à la suite de grands chantiers de restauration du 19e siècle, notamment aux hospices de Beaune. Depuis lors, elles sont souvent associées à la Bourgogne bien que leur usage soit commun dans d’autres régions. 

Conseil Départemental © Marie-Laure GRUNENWALD