Ouvrage hydraulique agricole

rigole de la fonytaine  de Pierre Villebichotétang près de Citeaux

Les vignerons sont également à l’origine d’un ensemble d’ouvrages hydrauliques permettant en premier lieu de maîtriser le fort ruissellement des eaux de pluie dû au relief et à la nature des sols. Des caniveaux, des drains et des canalisations souterraines guident le flux pour limiter le ravinement des terrains et empêcher les inondations des villages en contrebas. Les murs maçonnés au mortier de chaux du 19e siècle sont munis de barbacanes. Des puits à terre dans lesquels la boue se décante permettent de recueillir la terre au bas des parcelles pour la remonter au haut du terrain, luttant ainsi contre le ravinement et l’érosion de la terre arable. Enfin, des citernes enterrées à côté ou sous les maisons de vigne fournissent une réserve d’eau pour abreuver les animaux de trait et préparer sur place les bouillies de traitement. Les vignerons sont également à l’origine d’un ensemble d’ouvrages hydrauliques permettant en premier lieu de maîtriser le fort ruissellement des eaux de pluie dû au relief et à la nature des sols. Des caniveaux, des drains et des canalisations souterraines guident le flux pour limiter le ravinement des terrains et empêcher les inondations des villages en contrebas. Les murs maçonnés au mortier de chaux du 19e siècle sont munis de barbacanes. Des puits à terre dans lesquels la boue se décante permettent de recueillir la terre au bas des parcelles pour la remonter au haut du terrain, luttant ainsi contre le ravinement et l’érosion de la terre arable. Enfin, des citernes enterrées à côté ou sous les maisons de vigne fournissent une réserve d’eau pour abreuver les animaux de trait et préparer sur place les bouillies de traitement.

Conseil Général © Marie-Laure GRUNENWALD

Loading...