Établissement monastique créé par une abbaye dont il dépend et dirigé par un prieur entouré de religieux. Ceux-ci en desservent la ou les églises et gèrent le domaine foncier du prieuré, les revenus étant envoyés à l’abbaye-mère. Le terme désigne également l’église du domaine ainsi que la maison du prieur.

Conseil Général © Marie-Laure GRUNENWALD