Creux Ste-Anne à Magny-LambertFontaine et chapelle à La Roche-Vanneau

Depuis des temps très reculés, des cultes étaient rendus aux divinités et créatures magiques censées habiter certaines sources aux eaux parfois curatives. et un pèlerinage y a parfois lieu. En témoignent les ex-voto et autres objets retrouvés par exemple aux sources de la Seine ou de la Douix, ou les légendes sur les fées et les vouivres (fontaines aux Fées de Talant et Gemeaux, fontaine des Douix de Montbard).

Pour combattre ces pratiques païennes, l’Eglise a christianisé ces fontaines de dévotion en y rattachant des miracles : découvertes de statues de la Vierge (Notre-Dame du Bon-Secours d’Arceau, Notre-Dame Trouvée à Pouilly-en-Auxois …) ; source d’Alise jaillie à l’endroit du martyre de sainte Reine; basilic de la fontaine de Corsaint chassé par saint Jean de Réôme, … La source est alors souvent associée à un oratoire. Ces croyances gardent la mémoire de l’importance vitale que les sources avaient à une époque où l’eau était un bien précieux et parfois rare.

Conseil Général © Marie-Laure GRUNENWALD