Maison fortes

Apparues au 12e siècle, les maisons fortes n’ont pas de donjon et sont de dimensions relativement modestes. Elles possèdent rarement plusieurs enceintes et sont prévues pour ne résister que quelques heures à l’attaque de petites troupes. Contrairement aux châteaux forts, leur fonction est plus résidentielle que militaire. Les tours et autres éléments défensifs sont donc moins nombreux et moins importants dans leur architecture. Elles appartenaient généralement aux branches cadettes de familles de la grande noblesse ou à de petits seigneurs de bas lignage, dont les droits – limités - étaient surtout économiques. Ainsi étaient-elles souvent construites le long des routes principales, près des gués, des moulins et des centres de production artisanale ou encore à la frontière d’une grande seigneurie. 

Conseil Général © Marie-Laure GRUNENWALD

Loading...