Les Climats de Bourgogne au Patrimoine mondial de l'UNESCO


Une inscription au Patrimoine mondial de l’Unesco représente la reconnaissance de la « valeur universelle exceptionnelle » (V.U.E.) des climats, en tant que trésor de l’humanité, comme : 

• Un site culturel unique façonné par l’homme durant 20 siècles 

• Un patrimoine bâti exceptionnel lié à la culture de la vigne 

• Un modèle de viticulture de terroir qui rayonne dans le monde entier.

Les Climats de Bourgogne au Patrimoine mondial de l'UNESCO

Climats ? Vous avez dit Climats ?


Traduction bourguignonne du mot terroir, le terme « climat » désigne une parcelle de terre dédiée à la vigne et précisément délimitée, connue sous le même nom depuis plusieurs siècles, et dont l'emplacement précis, le sol, le sous-sol, l'exposition, le microclimat, l'histoire forment au sein du vignoble les caractères constitutifs de la personnalité unique d'un terroir et d'un cru. Près de 1500 climats sont accolés les uns aux autres, comme les pièces d'un grand puzzle, pour donner naissance à une mosaïque de crus hiérarchisés et mondialement réputés. Chacun possède son histoire, son goût, sa place tels que les a lentement construits le génie humain, allié à un milieu naturel exceptionnel.

Définition des Climats

La Côte de Nuits et la Côte de Beaune


La caractéristique de ces deux vignobles est qu’ils s'étendent sur une vingtaine de kilomètres et sur à peine quelques centaines de mètres. 

La Côte et les Hautes Côtes de Nuits de Dijon à Corgoloin, produisent de grands crus rouges : Chambertin, Clos de Vougeot, Romanée-Conti…

La Côte et les Hautes Côtes de Beaune de Ladoix-Serrigny au coteau des Maranges, sont réputées pour la qualité exceptionnelle de leurs blancs : Meursault, Montrachet, Corton-Charlemagne…  

Autant de noms évocateurs à découvrir le long de la Route Touristique des Grands Crus de Bourgogne qui s’étire de Dijon à Santenay en passant par Nuits-Saint-Georges et Beaune.

Informations sur la route des Grands Crus de Bourgogne

Les cépages et les appelations


Les bourguignons sont les maîtres du monocépage, élaboré à partir d’une seule variété de raisin.
La combinaison des terroirs, du climat et du savoir-faire des hommes fait de la Bourgogne la Terre Promise pour ses cépages : 
Pinot noir et chardonnay règnent sur ce grand vignoble depuis des siècles. 
Le chardonnay Cépage blanc, reconnu pour son potentiel qualitatif et aromatique, trouverait ses origines en Bourgogne (environ 51 % des cultures). 
Le Pinot Noir Cépage rouge, natif de Bourgogne et reconnu pour ses arômes délicats et son potentiel de garde, il serait l’ancêtre de grands cépages tel que le chardonnay, le gamay ou l’aligoté (environ 39.5 % des cultures). 
Le pinot noir a changé les goûts et les préférences au XIVieme. Les moines préférant jadis des vins plus proches de la capitale, tombent sous le charme des vins de Beaune et commencent à l’importer partout en France et en Italie. Avec cette prise d’intérêt, les vins de Beaune vont connaître un grand développement mais toujours en gardant ce savoir faire, cette qualité. 
On produit peu mais de façon à garder le goût unique de ses vins. Les vins de Beaune (pinot noir toujours) vont ensuite perdre de leur prestige ensuite à cause de l’installation de plusieurs petits producteurs augmentant la quantité mais baissant la qualité. Seuls les nobles et les moines vont conserver certaines méthodes et certaines parcelles dans le temps. Parcelles qui deviendront les grands crus que l’on connait encore aujourd’hui. 

 Pour ce qui est du Chardonnay, on ne connaît pas exactement son origine et la date à laquelle il est apparu. Mais on sait que sa renommé se fait d’abord avec la cuvée Montrachet alors décrit en 1728 comme étant le vin blanc le plus curieux et le plus délicieux goûté jusqu’alors. 

 Ces deux cépages sont deux références du vin dans le monde. Ils sont aujourd’hui planté dans le monde entier.  

Histoire des cépages

Selon leur origine et leur niveau de qualité, les appellations sont classées en quatre grandes catégories :
AOC Régionales (+ de 50%) 
Bourgogne Aligoté, Mâcon Villages, Coteaux Bourguignons, Crémant de Bourgogne … voici quelques-unes des 23 appellations Régionales produites sur l’ensemble du vignoble de Bourgogne. 
 AOC Village (35%) 
44 appellations Village prennent le nom de leur commune d’origine (ex. Mercurey, Pommard, Nuits-Saint-Georges…) 
 Premiers Crus (10%) 
Ces vins sont produits sur des parcelles délimitées avec précision au sein d’une appellation Village. Ces parcelles sont appelées Climats. 
 AOC Grands Crus (1,4%) 
De renommée mondiale, les 33 Grands Crus de Bourgogne expriment toute la singularité de parcelles d’exception. 
 

Les appellations

Quelques chiffres 


4 cépages Pinot noir et gamay (rouge), chardonnay (blanc) et aligoté (blanc aligoté) 
28 334 hectares Superficie du vignoble de Bourgogne 
 0.8 hectare Superficie de la Romanée, la plus petite appellation au monde 
 4 catégories d’appellations Grand Cru, Premier Cru, Village et Bourgogne (appellation régionale) 
100 appellations d’Origine Contrôlée 33 Climats classés Grands Crus dont 32 en Côte-d’Or 
 635 Climats classés en Premier cru 
 1247 Climats du vignoble de Bourgogne 

1,4 million d’hectolitres dont 62% de vin blanc, 28% de vins rouges et rosés et 10% de crémant 
En Bourgogne, on compte : 51% de chardonnay, 39.5% de pinot noir, 6% d’aligoté, 2.5% de gamay et 1% d’autres cépages. 
 180 millions de bouteilles commercialisées 1.52 millard d’€ de CA 

2000 ans de construction de terroir


Les vins de Bourgogne sont issus d’une histoire riche de 2 000 ans, pendant laquelle les hommes ont joué un rôle déterminant. 
La Bourgogne : un vignoble millénaire qui cultive traditions et savoir-faire. 

Ier siècle : Naissance du vignoble sous l’influence Gallo-Romaine durant la pax romana. De cette période on a donc hérité d'une variété de cépage adaptée aux terres, du savoir faire romain et de la qualité des sols.
IVe siècle : En 312, 1er écrit attestant de l’existence du vignoble de Bourgogne 
IX-Xe siècle : Les Moines de Cluny et Cîteaux formalisent le travail de la vigne 
XIV-XVe siècle : Les Ducs de Bourgogne font rayonner les vins de Bourgogne en France et en Europe
XVIIIe siècle : Avec la Révolution française, redistribution des biens de l’Église et de la noblesse 
XXe siècle : En 1936, création de la première AOC 
XXIe siècle : 4 000 domaines viticoles, 250 maisons de négoce et 17 caves coopératives et inscription au Patrimoine mondial de l'UNESCO le 4 juillet 2015

La création des Climats

L'histoire des Climats

Le rôle des moines

Vignobles et découvertes qu'est-ce que c'est? 


Lancé en 2009, le label national Vignobles & Découvertes est une marque nationale collective qui vise à promouvoir le tourisme sur le thème du vin et de la vigne.
Il fait l’objet d’un encadrement réglementaire strict pour vous garantir une qualité optimale des produits et services proposés : visites de cave et dégustations, hébergements, restaurants, événements… La destination propose près de 350 prestations labellisées, pour vous offrir un confort maximum au cœur du vignoble. 

Informations sur Vignobles et découvertes