À la française ou so british

Amis des arbustes taillés au millimètre et des allées géométriquement parfaites : ceci est pour vous. À l’automne ou au printemps, les parcs et jardins du département s’illuminent de couleurs exquises. Il y aurait tellement de choses à découvrir, on vous facilite la tâche : voici nos trois tuyaux. Du côté de Barbirey-sur-Ouche, laissez-vous dominer par le jaune et le rouge des boutons d’or. Classé « jardin remarquable », ce parc paysager à l’anglaise de 8 hectares vous emmène au gré des ensembles fleuris, potagers, vergers et cours d’eau rafraîchissants. Un véritable spectacle à lui tout seul.

Plus au nord, le jardin du château de Bussy-Rabutin dénote quant à lui dans un style français du XVIIe-XVIIIe. Pourquoi ? Parce que l’histoire du comté de Bussy-Rabutin est complètement folle, entre exil, philosophie, satire et libertinage. Parce que les roses, pivoines et buis subliment les parterres de couleurs chatoyantes. Parce que le labyrinthe et les bosquets rappellent ce style initié par Le Nôtre à Versailles. Et parce que le château qui jouxte le jardin regorge d’histoires fascinantes.

Petits joyaux de verdure, les jardins de l’abbaye de Fontenay, réaménagés par l’architecte paysager Peter Holmes, offrent aux visiteurs un moment d’apesanteur quand les plus urbains d’entre vous iront plutôt flâner au parc de la Colombière, à la rencontre des Dijonnais qui s’y promènent le week-end, au beau milieu des tilleuls, des enclos animaliers et des jeux. On met le nez dehors ?