Circuit non itinérant

Localisation

Puligny-Montrachet

départ : Parking place des Marronniers à l'opposé de l'hôtel-restaurant Le Montrachet

Niveau de difficulté

Facile

Durée

2h30

Longueur

8.5 km
Balisage jaune
Fichier KML Fichier GPX
Signaler un
problème
Imprimer / télécharger

Le promeneur découvrira le célèbre vignoble de Puligny-Montrachet, son paysage et son histoire, en marchant sur les traces des moines de l'Abbaye de Maizières.

A découvrir : les vignes d'appellation d'origine contrôlée Puligny-Montrachet Grand Cru  "Bâtard Montrachet", "Bienvenue Bâtard Montrachet", point de vue du Montrachet sur le village, le vignoble de Meursault, parfois sur les Alpes et le Mont Blanc, la Pierre Llorca, la Roche Dumay, la chapelle de Blagny, l'ancienne voie romaine d'Autun à Dijon...

Cet itinéraire est décrit de façon plus détaillée dans Promenades en Pays Beaunois/Circuits Sud (circuit n°23) en vente dans les différentes Antennes de l'Office de Tourisme Intercommunal "Beaune et Pays Beaunois".

A éviter en période de forte chaleur car peu d'ombre.

Avant de partir, n'oubliez pas de consulter nos conseils de sécurité

Topoguide

Descriptif du circuit

Du parking, rejoindre le panneau de départ du circuit n°23 situé à l'angle opposé de la place par rapport à l’hôtel. Prendre la rue du Pot de fer. A la sortie du village, tourner à gauche dans les vignes en direction du Sud 1

Le chemin reste goudronné. Laisser une petite route sur la droite et continuer en direction des carrières de Chassagne-Montrachet. Près d’une construction presque circulaire, prendre à droite puis, à 20 m, tourner à droite entre deux murs de pierres 2. Laisser un chemin empierré à droite. Au croisement suivant, tourner à gauche sur une petite route goudronnée. 

A la prochaine intersection prendre à gauche la D113a sur 10 m puis tourner à droite et monter. En arrivant sur les “Chevalier Montrachet”, tourner à droite et, à 10 m,  rendre à gauche le sentier herbeux le long du grand mur 3. A l’extrémité du mur, traverser un large chemin de terre et continuer sur le sentier peu marqué qui monte en obliquant légèrement sur la gauche 4

En arrivant au sommet du Montrachet, en sortant du taillis, tourner à droite (poteau P34) et longer les vignes 5, en direction d’un bois de pins. En arrivant sur un chemin empierré, tourner à droite.

Après la pierre percée dressée 6, prendre à gauche un chemin empierré montant 7.

Vers le haut du chemin, longer une haie de buis et d’autres arbustes. Laisser un chemin sur la gauche (vue à gauche sur Saint Aubin).

Sur la route goudronnée 8, (poteau P35) tourner à droite. (Attention c’est un carrefour de circuits du Pays Beaunois : le circuit 22 tourne à gauche afin de descendre sur Gamay et le n°15 monte à la Roche Dumay) (poteau P23).

La petite route goudronnée descend au milieu du vignoble 9. Passer près de la “Chapelle Saint Charles” de 1740 (la sculpture a disparu).Tourner à droite afin de traverser le hameau de Blagny 10. Après les premières maisons, en suivant la route tourner à gauche puis à droite (poteau P36).

Juste après le tennis, prendre à gauche un sentier empierré, le long de l’ancien mur de la propriété.

Continuer à descendre en laissant deux chemins sur la gauche. Vers une maisonnette (Service des Eaux), tourner à droite.

Prendre ensuite à gauche en direction du petit bois de pins. En arrivant sur la route goudronnée, tourner à gauche 11 puis, à 20 m, encore à gauche 12.

Au croisement, au niveau des Meursault-Charmes, tourner à droite 13. Laisser tous les chemins latéraux dont une petite route goudronnée à droite 14. Au stop, traverser la route. Au croisement suivant tourner à droite 15.

A la fourche suivante, aller tout droit, la piste équestre (balises orange) allant à gauche. Entrer dans Puligny-Montrachet par la rue de But (château sur la gauche) 16

Traverser la rue de Bois. Laisser le monument aux morts à droite 17 et continuer tout droit en direction de la place des Marronniers 18.

 

Côté nature

« Des blancs en or »

Puligny-Montrachet (prononcer Mont-Rachet) rime pour l’amateur comme grands vins blancs de Bourgogne. Les blancs de Puligny-Montrachet rivalisent en effet en notoriété avec ceux de la commune voisine, Chassagne-Montrachet.

La commune située en « Côte de Beaune » et qui produit presque exclusivement des vins blancs, de cépage Chardonnay, enregistre dix-sept vins classés en Premier Cru et cinq en Grands Crus. La hiérarchie des appellations bourguignonnes prend ici tout son sens. Elle s’étage sur quatre niveaux : les appellations régionales (ex : Bourgogne Aligoté) qui sont issues de récoltes dans l’ensemble du territoire viticole de la Bourgogne, les appellations Villages dont le vin est produit sur le territoire des communes viticoles (villages) éponymes, les appellations Premiers Crus qui concernent les vins produits sur des parcelles délimitées avec précision appelées « climats » au sein d’un village et les appellations Grands Crus qui sont les plus raffinées.

Sur les bouteilles les indications varient suivant ce classement : pour les Premiers Crus, le nom de la commune est généralement suivi du nom de la parcelle dont est issu le vin (ex : Puligny-Montrachet - Premier Cru - « Clos de la Garenne »), pour les Grands Crus, le nom de la commune disparait au profit d’un seul nom de terroir parfois très limité (ex : « Montrachet »).

Ce système conduit à de nombreuses appellations qui font référence à des « climats » différents. En Bourgogne, les « climats » ne sont pas liés qu’à la météorologie. Les « climats » sont ici une notion viticole qui désigne une parcelle de vigne dont l’ensemble des caractéristiques fait qu’elle produit un vin aux qualités organoleptiques(*1) spécifiques et que l’on ne retrouve nulle part ailleurs. Ces caractéristiques sont tant géologiques (sol et sous-sol), que géographiques (pente), climatiques (orientation, altitude…), ampélographiques(*2) (cépages) ou encore humaines, liées au travail du vigneron.

La Bourgogne a ainsi fait le choix de la hiérarchie des « climats » comme principe de son organisation viticole. La mosaïque des Climats constitue avant tout un parcelaire géométrique ancien, dessiné par les limites cadastrales, les clos et les chemins, parfaitement lisible dans le paysage. Mais, loin de se réduire à un paysage viticole, cette organisation s’étend également à l’ensemble des sites urbains, monuments ou éléments structurants ayant participé à l’émergence, au maintien et à l’exploitation des 1 247 Climats que compte la Bourgogne.

C’est cette singularité multi-séculaire qui pourrait prochainement valoir aux Climats de Bourgogne la reconnaissance de l’UNESCO au titre de patrimoine mondial de l’humanité.

Conseil Général © Henri JACHET

(*1) organoleptique : capable d'exciter les sens : l'apparence, l'odeur, le goût, la texture ou encore la consistance
(*2) ampélographique : qui se rapporte à la vigne et plus particulièrement à ses espèces et variétés

Sources :
- Fiche Puligny-Montrachet du site http://www.vins-bourgogne.fr (site du BIVB)
- Cahier des charges de l’appellation d’origine contrôlée « PULIGNY-MONTRACHET »
homologué par le décret n° 2011-1298 du 12 octobre 2011, JORF du 14 octobre 2011
- Dossier de candidature des climats

 

Carte interactive
  •  Hôtels
  •  Chambres d'hôtes
  •  Locations de vacances
  •  Hébergements collectifs
  •  Campings
  •  Aires de camping-car
  •  Restaurants
  •  Sites et monuments
  •  Musées
  •  Parcs et jardins
  •  Offices de tourisme
  •  Restaurants
  •  Producteurs
  •  Caves
  •  Aires de pique-niques
Chargement...