Le milieu urbain

Au beau milieu du bruit et des gaz d'échappements, la nature arrive à se frayer un chemin ! Contrairement aux apparences, les villes accueillent de nombreux animaux sauvages. Les jardins publics en sont souvent la vitrine, mais tant d'autres choses restent à découvrir.

Les pelouses sont le terrain de chasse privilégié des Merles noirs et des Étourneaux sansonnets. Ils y trouvent des vers en abondance pour se nourrir. Les arbres bordant les allées et agrémentant les parcs accueillent les nids des Chardonnerets élégants, des Verdiers d’Europe, des Serins cini, des Pinsons des arbres, ainsi que des Mésanges bleues et charbonnières.

La plupart des villes sont traversées par des rivières, permettant d'y voir des Canards colverts, et pourquoi pas des Bergeronnettes grises ou des Cincles plongeurs. Le Héron cendré ou le Martin-pêcheur d'Europe peuvent également être observés, attendant patiemment qu'un poisson passe à leur portée.

Le tissu urbain est caractérisé par l'imperméabilisation des sols et l'abondance de bâtiments. Si la première ne présente rien de bon pour l'avifaune, la seconde offre à certains oiseaux des cavités et des supports pour y installer leur nid. C'est le cas notamment des Rougequeues noir et à front blanc, du Martinet noir et du Moineau domestique.

Loading...