Les jardins de Bussy-Rabutin
Les jardins de Barbirey-sur-Ouche

Si l’automne côte-d’orien s’illumine des reflets dorés de la vigne, le printemps se révèle aussi coloré lorsque les parcs et jardins du département se parent des couleurs de l’arc-en-ciel.

Du jaune, du rouge dans les jardins de Barbirey-sur-Ouche où boutons d’or et coquelicots envahissent une prairie fleurie. Ce parc paysager classé « jardin remarquable » depuis 2004 s’étend sur 8 hectares. Le visiteur se promène au sein de plusieurs ensembles représentatifs de la flore de la vallée de l’Ouche. La géométrie du jardin paysager contraste avec la prairie et la zone de sous-bois ; un verger complète le grand potager en terrasses. Quant aux étangs et aux minuscules cours d’eau, ils apportent un peu de fraîcheur. Le parc offre ainsi une grande variété d'atmosphères et constitue un ensemble harmonieux entre bâti, paysages et village.

A Bussy-le-Grand, l’impertinent comte de Bussy-Rabutin a pris grand soin d’aménager sa demeure d’exilé. Il nous lègue ainsi un château à la décoration raffinée dont l’architecture se trouve sublimée par le magnifique jardin à la française. Restauré il y a une quinzaine d'années dans un état XVIIe-XVIIIe, il comporte des pièces d'eau et des cabinets de verdure. Le labyrinthe et les bosquets délimités par des allées en étoile rappellent ce style initié par Le Nôtre à Versailles. Buis, roses et pivoines ornent les parterres de la terrasse et amènent une touche colorée.

A Fontenay, l’harmonie règne aussi entre les vieilles pierres romanes de l’abbaye et les jardins récemment réaménagés par Peter Holmes. Cet architecte-paysager a conçu un véritable écrin de verdure composé d’arbres centenaires, de plantations et de plans d’eau. Labellisés « jardins remarquables » en 2004, les visiteurs apprécient désormais la découverte de l’abbaye autant que ses jardins. 

Retour en ville, à Dijon où le bain de nature continue au Parc de la Colombière. Dessiné par un élève de Le Nôtre, ce parc s’organise autour d’une longue allée de tilleuls et de parterres symétriques. Chaque weekend, les habitants s’y pressent pour faire un peu de sport ; quant aux enfants, ils préfèrent nettement les enclos animaliers et les nombreux espaces de jeux.

Si riches et élégants, les parcs et jardins de Côte-d’Or méritent qu’on les célèbre notamment à l’occasion du Festival Cours Eau Jardins. Chaque été, à Beaune, ils deviennent le théâtre de nombreuses animations originales qui font le bonheur des petits comme des grands.

Et beaucoup d'autres lieux sont à découvrir en Côte-d'Or, comme le parc du Moulin d'Athie, bordé par l'Armanson ou encore les jardins et le parc du château de Talmay, dont le charme repose sur la variété de ses espèces végétales.

Les parcs et jardins : la solution idéale pour conjuguer sortie plein air et découverte culturelle.